1999 – Merlin Fatti

Le Merlin Fatti représente l’aboutissement technologique du VTT des années 90, en réunissant un cadre en titane Merlin et la fourche Cannondale Headshok intégrée dans la douille de direction.
I

1999
Merlin Fatti

  • Conception : USA
  • Fabrication : USA
  • Catégorie : Young Timer (Après 1996)

Titane 3Al-2,5V Merlin – Tubes Haynes

Cannondale Fatty SL – Aluminium 6061 T6 – Suspension air-huile

Jeu de direction Cannondale

Potence Syncros Headshok

Cintre Merlin titane 3Al2,5V

Pédalier Cannondale CODA Tarentula 44-32-22 dts – Boîtier Octalink

Dérailleur Ar Shimano XTR M950

Dérailleur Av Proshift

Manettes Thumbshifters Dura Ace 9v sur support Paul

Cassette Shimano XTR M950 12-34dts

Étriers Avid Arch Suprem – visserie titane – Patins Kool Stop Ceramic

Leviers Shimano XTR M950

Tige de selle Thomson Alu 27.2

Selle Sella Italia Flite Titanium

Jantes Mavic Crossmax 1

Moyeux Mavic Crossmax 1

Rayons Mavic Crossmax acier

Pneus Schwalbe Racing Ralph

Blocages Tune titane

Le Merlin Fatti représente l’aboutissement technologique du VTT des années 90, en réunissant le top du top en matière de cadre et de fourche à suspension, soit un cadre en titane Merlin et une fourche Cannondale Headshok, intégrant dans le tube de direction, un système oléopneumatique blocable au guidon et coulissant sur 88 roulements à aiguilles !

Pour la petite histoire, c’est un Français, alors employé chez Cannondale qui serait à l’origine du Fatti, suite à une discussion avec Tom Kellog’s, le maître cadreur de Merlin : “Ça serait cool d’associer le meilleur cadre du monde avec la meilleure fourche”.
En ce temps là, Merlin poursuivait Cannondale en justice pour l’utilisation de leur brevet de bases et haubans en S… Pourtant, quelques mois plus tard, David recevait un des 3 seuls exemplaires du Merlin Fatti XL… Le Merlin Fatti ne fut commercialisé que 2 ans plus tard en 1999, l’année où Rob Vandermark le designer ainsi que 6 autres larons, quittaient Merlin pour fonder Seven.

Le tube diagonal est surdimensionné pour absorber les contraintes de la Headshok.
Le triangle arrière reste classique avec ses tubes cintrés en S et des pattes taillées dans la masse dans du titane 4Al-6V. Le Fatti sera aussi décliné en Fat Beat avec une suspension arrière softail Moots. Les soudures sont bien sûr exceptionnelles. L’avant propose 70mm de débattement réels avec la fourche Cannondale Headshok Fatty SL réglable au guidon. En un tour de main, La Fatty peut être aussi bien hyper onctueuse et réactive comme très ferme et métamorphose réellement le comportement du vélo.

Pour accompagner cet ensemble cadre-fourche, les roues Mavic Cross Max 1 sont incontournables. Depuis 1996, elles préfigurent une nouvelle génération de roues “conçues comme un système global” : en clair, Mavic commercialise ses premières roues complètes. Hyper légères, hyper rigides elles offrent un rendement exceptionnel. Leur revêtement céramique accompagne les étriers Avid Arch Supreme qui offrent un freinage aussi progressif et puissant que des disques ! Le reste du montage est assez hétéroclite mais haut de gamme avec du Shimano XTR et Dura-ace, un dérailleur avant ProShift, un pédalier Cannondale Tarentula, une potence Syncros spéciale Headshok et un guidon Merlin titane…  pour un poids total inférieur à 10kg.

Mais où est passée la magie du titane ? Le gros tube diagonal et la fourche Headshok gomment le caractère du matériau magique. Le Fatti est déjà un vélo des années 2000 où la pratique du VTT a commencé à s’aseptiser en substituant la technique du pilote par celle de la machine. Mais comparé à un vélo équipé d’une fourche télescopique classique, le Fatti est plus homogène et plus précis. Il répond à la moindre sollicitation et laisse encore la part belle au pilotage. Aussi, reste-t-il un Merlin, une machine de rêve intemporelle, une icône à la dégaine plutôt décalée.