1986 – Hanebrink – SE Shocker

Avec son cousin, le MCR Descender, l’Hanebrink SE Shocker est un des premiers mountain bike à suspension arrière.

Ce vélo provient de la collection Mombat de Jeff Archer

 

I

1986 Hanebrink SE Shocker

  • Conception : USA
  • Réalisation : USA
  • Catégorie : Rétro-Vintage (1984-1989)

Aluminium 6061 T6 SE RAcing – Bras oscillant en acier Cr-Mo

Suspension de type Unitrak – Amortisseur pneumatique – détente et compression par friction des articulations

Acier Cr-Mo

Jeu de direction Suntour

Potence Aluminium forgée Suntour

Cintre Aluminium Nitto

Pédalier Cooks (Cook Bros Racing) – Plateaux 46-36-24 dts – Boîtier intégré axe acier CQP

Dérailleur Ar Suntour XC

Dérailleur Av Suntour XC

Manettes Thumbshifters Suntour XC à friction

Cassette Suntour Winner à visser – 14-30 dts

Étriers Suntour Roller Cam (AR) Shimano XT M700 (AV)

Leviers Suntour

Tige de selle Aluminium SR Laprade

Selle Brooks

Jantes Araya RM 20 (24″ AR – 26″ AV)

Moyeux Suntour-Maeda

Rayons Wheelsmith Inox

Pneus Specialized Ground Control (24×1.95 AR – 26×1.95 AV) 

Blocages Suntour

Pour faire de la descente, la suspension c’est mieux. Convaincu par cette idée, un Californien du nom de Brian Skinner va débuter l’histoire du VTT suspendu en boulonnant le bras oscillant de son Honda XR sur un vélo : le MCR Descender était né et sera présenté sur BMX Action en Juillet 1983. De nombreux appels téléphoniques suivirent aussitôt et Brian Skinner décida de lancer une production. C’est là que Dan Hannebrink entre en scène. Touche-à-tout génial et visionnaire, magicien pour tout engin à deux roues (motorisé ou non), mais aussi pilote et coureur, Dan est l’homme de la situation pour rendre le MCR Descender plus léger, compact et plus facile à produire.

Mais suite à un désaccord, les deux hommes réaliseront chacun son VTT suspendu dans son coin. Le MCR Descender de Brian Skinner sera en acier avec une suspension de type Unitrack Kawazaki, alors que le SE shocker de Dan Hannebrink ici présenté, reprendra un système inspiré du Full Floater Suzuki, adapté sur un cadre alu fabriqué par SE Racing (Un fabricant pionnier dans le BMX en aluminium ). Les deux vélos utiliseront quasiment le même bras oscillant en acier, une roue avant de 26’’ et une roue arrière de 24’’ et un amortisseur pneumatique.

Avec plus de 120mm de débattement, le SE Shocker n’est pas loin de la norme actuelle et sa rigidité latérale est correcte grâce à l’utilisation de rotules et de paliers issus de la moto. La conception est donc des plus sérieuse et n’a rien à envier aux systèmes modernes. Un simple blocage rapide situé sur une articulation permet de verrouiller la suspension dans les montées ou de régler la compression et la détente. Une fois le bon réglage de précontrainte trouvé, la suspension reste réactive sur tout les chocs sans trop perturber le pédalage, à condition de bien enrouler. Seule ombre au tableau, un avant rigide qui ne peut être qu’en désaccord avec l’arrière. En 1986, développer une suspension arrière semblait plus logique et la première fourche télescopique pour VTT n’apparaîtra que 3 ans plus tard. Le Shocker disposera d’une suspension avant en 1990, lorsque Dan Hannebrink réalisera pour Iron Horse, la fourche Edge pneumatique, intégrée dans la colonne de direction.

Dan Hannebrink nous a quitté récemment.
Mais son empreinte et ses innovations sont toujours présentes dans le monde du VTT, comme ses Fat Bike créés en 1991 pour rouler sur sable ou neige, certes avec des roues de 20“ mais toujours en production et proposés aujourd’hui avec assistance électrique !